Visiter la Forêt Noire en Allemagne : une région enchanteresse

Publié le : 02 février 20238 mins de lecture

La Forêt -Noire est une région enchanteresse allemande qui s’étend de Karlsuruhe à la frontière suisse. Les histoires liées aux forêts qui recouvrent ces montagnes attirent de nombreux touristes dans ses villes magnifiques et relaxantes. La variété des paysages, les produits typiques, les anciennes traditions de cette terre et la chaleur de la population locale vous surprendront positivement. La Forêt-Noire est célèbre pour ses légendes et les épais sapins noirs qui couvrent son paysage. Les montagnes de cette région ne sont pas particulièrement hautes et offrent de magnifiques sentiers de randonnée et de VTT. Le point culminant de la Forêt-Noire est le mont Feldberg, avec ses 1493 mètres d’altitude, suivi de ses sommets secondaires, le Seebuck, le Herzogenhorn et le Belchen. Il existe également de nombreuses stations de ski bien équipées, bien que les pistes alpines soient plus adaptées aux skieurs les plus experts et les plus entreprenants. Pourtant, le tourisme d’hiver est l’une des pierres angulaires de l’économie de cette région, avec les activités liées au bois, à la fabrication de mécanismes horlogers et de bijoux.

Que visiter en Forêt Noire?

L’une des villes les plus visitées de la région est Baden-Baden avec ses thermes et son célèbre opéra. D’autres thermes se trouvent dans les stations thermales de Badenweiler, Bad Herrenalb, Bad Wildbad, Bad Krozingen, Bad Liebenzell et Bad Bellingen.
Mais il existe de nombreuses autres destinations touristiques en Forêt-Noire : parmi lesquelles l’ancienne ville impériale de Gengenbach , les anciennes villes de comté de Wolfach, Schiltach et Haslach im Kinzigtal et le village fleuri et viticole de Sasbachwalden au pied du massif de la Hornisgrinde.
Vous pouvez visiter plusieurs villes pittoresques comme Altensteig, Dornstetten, Fribourg, Gernsbach, Villingen et Zell am Harmersbach. Baiersbronn est un centre d’excellence gastronomique, tandis que Freudenstadt est construit autour du plus grand marché d’Allemagne.
Remarquable pour ses beaux intérieurs est l’ancien monastère de St. Blasien , ainsi que les abbayes de Sankt Trudpert, Sankt Peter et Sankt Märgen. L’abbaye d’Alpirsbach et l’abbaye de Hirsau ont été construites en grès rouge dans le style de Hirsau. Un autre bâtiment de ferme idyllique est l’abbaye de Wittichen près de Schenkenzell.
La vallée de la Murg, la vallée de la Kinzig, les cascades de Triberg et le musée en plein air de Vogtsbauernhof sont également des destinations très appréciées.

À lire en complément : Que voir à Hanovre : les lieux incontournables à voir dans la ville allemande

Sasbachwald

Sasbachwalden est une ville de l’ouest du Bade-Wurtemberg très appréciée des touristes. Il est situé sur le versant ouest de la montagne Hornisgrinde dans le nord de la Forêt-Noire et est un véritable paradis montagnard. Plus de 70% de la superficie de la ville est couverte de forêts.
Sasbachwalden est né comme un groupe de maisons et de fermes et est mentionné pour la première fois dans des documents historiques en 1347. C’est une station thermale et thermale bien connue, où vous pourrez respirer l’air le plus pur. Les maisons à colombages fleuries du centre-ville sont reconnues patrimoine végétal et ont valu à Sasbachwalden le titre de plus belle commune d’Allemagne à plusieurs reprises.
Dans la région, il y a quatre producteurs de vin importants qui jouent un rôle important dans l’économie locale : Alde Gott Winzer, la cave Königsrain, la cave Vierthaler et le monastère de Schelzberg. A proximité se trouvent le château abandonné de Hohenrode , l’église de pèlerinage de la Sainte-Trinité et les chutes de Gaishoell.

Lacs Titisee et Schluchsee

Parmi les destinations touristiques et les stations balnéaires les plus populaires de la Forêt-Noire figurent les deux lacs Titisee et Schluchsee . Les deux offrent des possibilités de sports nautiques tels que la plongée et la planche à voile, ainsi que des séjours relaxants dans des spas et des hôtels.
Le Titisee est un lac du sud de la Forêt-Noire du Bade-Wurtemberg et couvre une superficie de 1,3 km2 avec une profondeur moyenne de 20 m. Sur la rive nord se trouve la ville thermale du même nom, aujourd’hui partie de la commune de Titisee-Neustadt. La ville de Titisee est équipée pour le tourisme avec de nombreuses pensions, hôtels et restaurants et est située dans une position idyllique, dans une haute vallée surplombant le lac. A l’est, la vallée continue vers la Forêt Noire, tandis qu’à l’ouest, derrière le lac, elle monte doucement jusqu’au pied du Feldberg.
Le lac, l’un des plus beaux de la Forêt-Noire, est l’une des destinations préférées des touristes qui aiment cette région d’Allemagne et convient à ceux qui aiment la nature. De nombreux sentiers longent le pourtour du lac , à pied comme à vélo, pour découvrir les forêts qui l’entourent. Il est également possible de faire des excursions en bateau et de profiter de la vue sur les forêts depuis une position privilégiée.
Au sud du lac Titisee se trouve le réservoir Schluchsee , le plus grand de la Forêt-Noire et aussi le plus haut, à 930 mètres d’altitude.
De par son altitude, l’eau du lac du Schluchsee est relativement fraîche même en été, mais malgré cela, elle est particulièrement appréciée des baigneurs : contrairement au Titisee en effet, presque toutes les côtes du Schluchsee sont facilement accessibles et cela en fait un destination très prisée en été.
Le lac est alors entouré d’un nombre énorme de sentiers et peut être admiré le long d’un parcours de 18 kilomètres. De mai à octobre, les balades en bateau sur le lac peuvent être combinées. En 2001, une tour d’observation de 30 mètres de haut a été construite à Riesenbühl, qui est située au nord du village de Schluchsee, d’où vous avez une vue magnifique sur le lac.

Triberg et ses cascades

Triberg est une petite ville tranquille située dans le Bade-Wurtemberg au cœur de la Forêt-Noire et est un lieu de vacances agréable. Cette ville est célèbre à la fois pour ses cascades et ses horloges à coucou .
Les cascades de Triberg sont parmi les plus hautes d’Allemagne avec une chute de 163 mètres, entre 711 et 872 mètres d’altitude. Au-dessus de Triberg, la rivière Gutach plonge à travers sept passages dans une vallée rocheuse en forme de V, et au bas des chutes, la vallée profonde forme un bassin assez grand pour accueillir la petite ville.
Triberg avec ses chutes d’eau est un lieu touristique populaire, attirant chaque année un grand nombre de touristes allemands et étrangers. La partie supérieure des chutes est moins spectaculaire, car l’eau ici est utilisée par une petite et ancienne centrale hydroélectrique.
Il existe de nombreux sentiers et différents itinéraires qui mènent aux cascades, de sorte qu’elles peuvent être admirées sous différents angles. Le meilleur moment pour les visiter est d’avril à octobre, lorsqu’ils sont également ouverts jusqu’à 22 heures le soir, pour profiter de la beauté de ce coin de la Forêt-Noire dans un jeu de lumières suggestif.
Enfin, au centre de Triberg, juste à côté des cascades, se trouve le musée Schwarzwald avec une extraordinaire collection de coucous historiques.

Plan du site