Que voir à Portillo en été et en hiver ?

En plus d’être le plus ancien, plus de 55 ans, certains disent qu’il est le plus beau. C’est l’avis de Patrícia Cunha, qui vit également au Chili et qui a visité Portillo deux fois avec sa famille : En hiver et en été, et elle nous dit ce qu’elle a pensé de l’endroit.

Portillo en été

Portillo est un centre de ski qui se trouve à environ 160 kilomètres au nord de Santiago, en allant vers Mendonza, une route qui relie le Chili à l’Argentine.

La première fois que nous y sommes allés, c’était en janvier de cette année.

Nous y sommes allés en voiture et le trajet a duré environ 2h30min.

Comme notre but était juste de visiter l’endroit et de ne pas rester à l’hôtel, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner à Los Andes, juste avant la montée.

Au milieu de l’été, la ville avait déjà un climat de montagne, malgré le soleil brillant, le vent super froid.

Pour ceux qui aiment la photographie et la nature, le paysage devient de plus en plus beau à chaque tournant, mais le grand spectacle de Portillo en été est la lagune Logoa del Inca qui se trouve entre les montagnes des Andes.

Nous avons passé un certain temps à profiter et à photographier le lagon bleu d’eau transparente et glacée.

Le restaurant de l’hôtel était pratiquement vide, nous avons été bien accueillis.

Nous avons commandé du café et du chocolat chaud.

Le paysage à l’intérieur du restaurant est un autre spectacle.

Nous avons admiré les Cordillères et imaginé comment elles seraient en hiver lorsqu’elles seraient couvertes de neige, toutes blanches.

La piscine extérieure chauffée ?

Une merveille pour ceux qui restent ici.

La seule chose que nous avons vue à Portillo était un bel hôtel jaune, très bien entretenu et la Laguna del Inca.

Mais c’était suffisant pour que nous tombions amoureux et que nous revenions en hiver.

Portillo pas d’hiver

Comme nous vivons à Santiago, il a été facile de programmer un autre voyage à Portillo.

Nous avons attendu que la neige tombe, que la station de ski ouvre et nous nous sommes programmés pour y passer la journée.

Comme notre objectif n’était pas de skier, une journée a suffi pour s’amuser dans la neige, prendre des photos, déjeuner à l’hôtel et rentrer en toute sécurité.

Cette fois, la montée était plus lente, il y avait beaucoup de camions arrêtés sur la route.

Ils attendaient la traversée vers l’Argentine, car la neige les empêchait de passer.

Mais jusqu’à l’hôtel, le voyage a été calme. La route est large, bien balisée et il y a 32 virages jusqu’à Portillo.

La journée était nuageuse et la température était inférieure à zéro.

La seule chose que nous avons trouvée identique, c’est l’hôtel jaune, car le reste du paysage a été modifié par la neige.

Il y avait beaucoup de voitures et nous avons dû nous garer pratiquement sur la piste.

Il m’a semblé que le parking était réservé à ceux qui skiaient, du moins ce jour-là.

L’hôtel était bondé.

De nombreux jeunes, des familles et des personnes du monde entier étaient présents.

Nous y sommes allés sans l’intention de skier, notre but était de profiter de la neige, nous avons donc passé la plupart du temps à jouer et à photographier la beauté de l’endroit.

Nous avons déjeuné au restaurant principal de l’hôtel – style self-service, nous avons payé environ 13000 pesos pour un repas complet, avec plat principal, salade, dessert et eau à volonté.

Nous avons pris la bonne décision en décidant d’aller à Portillo !

En été comme en hiver, les paysages sont un spectacle naturel.

Il vaut la peine d’être visité ! Entre Valle Nevado et Portillo, moi Patricia Cunha et ma famille, nous préférons Portillo !